Vous êtes dans : Accueil > Danse

« Ni perdue, ni retrouvée » de la compagnie Wejna à Riom (63)

Mardi 25 novembre 2014, Accès soir, la saison culturelle de Riom, accueille la compagnie Wejna et sa une lecture dansée « Ni perdue, ni retrouvée ». À partir d'une pièce courte de l'auteur dramatique australien Daniel Keene, Sylvie poursuit ici sa recherche d’une expression à la frontière du théâtre et de la danse. Une mère retrouve sa fille de 13 ans après l’avoir placée dans une famille d’accueil durant des années. C’est l’histoire de leur rencontre, où un présent surgi du passé vient réinventer une relation intense et fragile... Identité, mémoire, solitude, complexité des sentiments et rapports intergénérationnels : tels sont les multiples thèmes de réflexion de cette pièce délicate.

Prix du public pour la compagnie Contrepoint

Samedi 27 novembre, Viola, nouvelle création de Yan Raballand (Cie Contrepoint), a reçu le prix du public dans le cadre du Concours (Re)connaissance, organisé par le CDC/Pacifique de Grenoble et La maison de la danse à Lyon. Viola participera donc à la tournée (Re)connaissance sur la saison 2011-2012.

La compagnie Wejna à la conquête de l’Europe

La compagnie Wejna vient d’être retenue comme l’une des vingt « compagnies prioritaires » pour 2011 par Aerowaves, réseau de programmateurs de danse contemporaine de toute l’Europe. La compagnie, qui a postulé avec la pièce "Rezo", a été distinguée parmi plus de 600 candidatures. Les implications de cette distinction : la participation (en cours de confirmation) à la rencontre Aerowaves de Ljubljana en mars 2011 et de nombreux contacts, dont quelques-uns déjà amorcés avec des lieux ou festivals en Grèce, en Albanie et en Finlande.

Enseignement spécialisé de la musique, de la danse et de l’art dramatique en 2008-2009

Téléchargez ici une publication du ministère de la Culture et de la Communication de septembre 2010 sur "L’enseignement spécialisé de la musique, de la danse et de l’art dramatique en 2008-2009" par Bruno DIETSCH - chargé d’enquêtes statistiques -Finances et enseignement spécialisé- & Marie-Françoise SOTTO -chargée de la gestion des enquêtes au DEPS-

 

Compte rendu de la table ronde : Les nouveaux territoires de programmation de la danse contemporaine

Du 9 au 14 février 2010, la Cour des Trois Coquins à Clermont-Ferrand (63) accueillait la première édition de Zoooum, événement consacré à la danse contemporaine. A l'origine de ce projet, douze compagnies organisées en collectif autour d'objectifs partagés : faire découvrir la danse contemporaine au public et rassembler l'ensemble des acteurs du monde culturel pour aborder les problématiques liées à cette discipline. C’est dans cette optique que s’est tenue une table ronde sur les «nouveaux territoires de programmation de la danse contemporaine» le 11 février. Organisée par LE TRANSFO en partenariat avec ZOOOUM, cette rencontre se donnait pour objectif d’ouvrir un espace de réflexion et de dialogue entre professionnels. Sylviane Pagès, historienne de la danse et modératrice de la rencontre, posait en introduction les bases de la discussion : Comment profiter de la dynamique locale pour parler de cette discipline et faire le point sur l'évolution des pratiques ? Comment réfléchir collectivement aux moyens de diffusion qui s'offrent aujourd'hui à cette discipline artistique?

Les Lieux de création en région Auvergne

Le Spectacle vivant : 75 lieux contribuent à la création dans le domaine du spectacle vivant en région Auvergne. Les lieux dédiés exclusivement à la création sont assez rares. Parmi ceux-ci, le Parapluie à Naucelles dans le Cantal, fait figure d’exception. Il s’agit du seul lieu dédié à une discipline artistique (théâtre de rue) bénéficiant d’une labellisation nationale. Les créations se font majoritairement dans des salles de spectacle qui mettent à disposition leur outil sur des périodes courtes. Les lieux utilisés pour la création sont principalement situés à proximité des grands axes de communication. Il existe peu d’équipements implantés en milieu rural (St-Mamet, Viscomtat, Aubusson d’Auvergne, Cosne d’Allier, Saint-Amant Roche Savine, Pontempeyrat). Les résidences portées directement par des opérateurs culturels (festivals, communautés de communes, ...) non rattachées à un lieu ne figurent pas dans le document.
Les résidences d’auteurs : On en dénombre 9 en région, réparties sur 2 départements : le Puy-de-Dôme (6) et le Cantal (3). La thématique jeunesse est particulièrement bien représentée avec deux résidences d’auteurs et une résidence consacrée à l’illustration en lien avec le cinéma.

Profession entrepreneur de spectacles : Nouvelle édition

Guide pratique de la production et de l’organisation de spectacles vivants - Qu’est-ce qu’un entrepreneur de spectacles ? Comment exercer cette activité ? Quel est le cadre légal, fiscal et social ? Comment organiser des représentations ? Qu’est-ce qu’un organisateur occasionnel ?

Tableau des aides aux saisons culturelles, programmations et festivals

Le Tableau des aides aux saisons culturelles, programmations et festivals est en ligne sur le site du TRANSFO. Quelles aides départementales, régionales et nationales les acteurs culturels peuvent solliciter pour leurs projets ? Selon quels critères ? Quels sont les interlocuteurs ? Les réponses ici (en point 6)

Documents et guides pratiques sur l’équipement technique des lieux de spectacles

Lors de la rencontre professionnelle «Les nouveaux territoires de programmation» organisée par le TRANSFO le 23 novembre 2009, une des tables rondes était consacrée à l’aménagement et à l’équipement technique des lieux non dédiés (salles polyvalentes, salles des fêtes, ...). Suite aux nombreuses demandes d’informations sur le sujet à l’issue de la journée, voici des guides pratiques et des documents à consulter en ligne et/ou à télécharger.
Date de publication : 27/11/09

Compte rendu de la Journée professionnelle du TRANSFO sur les nouveaux territoires de programmation.

C'est à Blanzat, et plus précisément à La Muscade, équipement culturel fraîchement inauguré, qu'étaient conviés les différents acteurs du développement local et les programmateurs de la région Auvergne. L'évolution des pratiques culturelles en milieu rural et l'importance du rôle qu'ont à jouer les territoires dans leurs mises valeurs ont entrainés de nouvelles façons de penser la programmation culturelle. Suite à ce constat et dans le cadre de sa mission d'accompagnement, LE TRANSFO a proposé à tous ces acteurs de la vie culturelle un temps de rencontres et d'échanges professionnels autour des nouveaux territoires de programmation, des problématiques communes et des nombreux dispositifs permettant le développement de projet culturel sur des zones rurales.

Nouvelle convention entre le Ministère de la Culture et de la Communication et l’ONDA

L’Onda, l’Office national de diffusion artistique, vient de signer une nouvelle convention de trois ans avec le Ministère de la Culture et de la Communication qui conforte ses missions de soutien à la création contemporaine, renforce l’impact de ses aides sur la diffusion et confirme la dimension européenne et internationale de son action. Pour remplir ces missions, l’Onda disposera d’une subvention annuelle de 3 725 000 euros (3 594 410 euros en 2008), retrouvant ainsi le niveau de 2007.

Partager cette page sur

Haut de page