Vous êtes dans : Accueil > Economie de la culture

Economie de la culture

"Musiques actuelles et territoires : Solima, une proposition d'avenir"

Jeudi 24 Avril 2014

16h -18h // Auditorium - Salle Mozart (1er étage) à Bourges (18)
> plan
Le secteur des musiques actuelles a su poser très tôt une dynamique de construction concertée entre les acteurs dans leur diversité et les collectivités publiques. Il a su aussi anticiper sur ce qui désormais commence à articuler la réflexion politique en matière de construction de l'intérêt général face à la primauté des « marchés » tant sur le plan national qu'international : la diversité et l'équité.
Ainsi dans un contexte de mutation profonde de l'organisation des territoires et de la démocratie, des pistes ont été avancées en matière de démocratie participative, de concertation et d'horizontalité au travers du processus SOLIMA (schéma d'orientation pour les lieux de musiques actuelles).
L'atelier propose de mieux identifier ce processus dans sa mise en œuvre depuis la circulaire du ministère de la culture du 31 août 2010 et d'en préciser les périmètres et les perspectives d'évolution.
Ainsi en privilégiant une intelligence collective s'ancrant sur les réalités du terrain, le Solima propose une expérimentation à grande échelle et des solutions concrètes pour la mise en œuvre d'une autre politique publique de la culture avec à la clé une autre coopération entre les acteurs.

Rencontre : Congrès National des Chefs de Chœur

Du 12 au 14 septembre 2014, à Clichy (92), participez au Congrès National des Chefs de Chœur, le rendez-vous de tous les acteurs de la pratique vocale collective, une occasion unique de rencontrer des spécialistes des différents styles vocaux, à travers des conférences, des ateliers techniques, mais également une exposition des éditeurs et de nombreux concerts.
Renseignements et inscriptions : A Cœur Joie / Tél. : 33 (0)4 72 19 83 40
Email : activites@choralies.org
Bulletin d'inscription

Bénévolat et financement des associations culturelles

Le Deps publie une étude sur l’emploi, le bénévolat et le financement des associations culturelles. En 2011, une association sur cinq a une activité culturelle. Sur ces 267 000 associations culturelles, 35 100 emploient au moins un salarié, l’activité de toutes les autres reposant exclusivement sur la participation bénévole.
169 000 emplois salariés culturels et l’équivalent de 189 000 emplois à temps plein, 4,7 millions de participations bénévoles, c’est ce que représente l’emploi salarié et bénévole dans les associations, selon l’enquête du Deps (Département des études, de la prospective et des statistiques du ministère de la Culture) publiée en début d’année 2014. En s’appuyant sur une enquête quinquennale menée par le Centre d’économie de la Sorbonne sur le monde associatif en France, le Deps exploite les données relatives aux associations culturelles, en ajoutant un volet spécifique consacré aux associations du spectacle vivant (chiffres pour l’année 2011).
Lire l’article
(source Irma)

Conférence de presse / Diagnostic Emploi et Formation en Auvergne

Le jeudi 10 avril 2014 à 14h30 à l'Université Blaise-Pascal

Salle 118
29 Boulevard Gergovia / 63000 Clermont-Ferrand

Diagnostic Emploi et Formation dans le Spectacle vivant, le Livre et la lecture, l'Audiovisuel et le cinéma réalisé en 2013 dans une démarche partenariale coordonnée par LE TRANSFO.

Dans le cadre de la 1ère Journée nationale des arts et de la culture dans l'enseignement supérieur organisée par le ministère de la Culture et le ministère de l'Enseignement supérieur

Réponse par mail souhaitée :
Email : nicole.combezou@letransfo.fr

Première Journée des arts et de la culture dans l’enseignement supérieur

Lundi 7 avril 2014, à 10h / Maison Internationale Universitaire

(9 rue Kessler, à Clermont-Ferrand)

Pour la première journée nationale des arts et de la culture dans l'enseignement supérieur, le Service Université Culture de Clermont Université, la DRAC d’Auvergne et leurs partenaires vous invitent à découvrir les projets artistiques impliquant les étudiants des établissements de Clermont Université.

Cette initiative décidée conjointement par le ministère de l’Enseignement Supérieur et le ministère de la Culture et de la Communication affiche la volonté d’affirmer le rôle de la culture dans l’enseignement supérieur.
Seront proposés par le Service Université Culture, des spectacles, des projections, des expositions, des concerts, des rencontres et visites.
De nombreuses manifestations mettent en lumière les partenariats établis avec les acteurs culturels de la Cité.

> Le programme complet des évènements proposés en Auvergne est disponible sur le site du Service Université Culture

 

Les détails des évènements et le programme national complet est consultable sur : http://journee-arts-culture-sup.fr/

Réunion d’information sur la CAE Culture

Lundi 12 mai 2014 de 14h à 16h chez Appuy Créateurs

(1 avenue des Cottages - 63000 Clermont-Ferrand) est organisé un temps d’information collectif sur le département culture de la Coopérative d’activité et d’emploi.
Le cadre de la CAE permet aux «entrepreneurs salariés» de tester leur activité, de facturer différentes prestations en toute légalité et d'être épaulés et accompagnés dans leur activité par l'équipe de professionnels.
Inscription préalable par téléphone au 04 73 93 02 29

Assurance-chômage : les dispositions prévues pour les intermittents dans l’accord du 21 mars 2014

  • Relèvement des cotisations d’assurance-chômage à 8 % pour la part patronale (contre 7 % en vigueur depuis le 01/01/2013) et à 4,8 % pour la part salariale (contre 3,8 %), soit 12,8 % de taux global applicable contre 6,4 % pour le régime général,
  • Plafonnement du cumul entre revenu d’activité et indemnité à 175 % du montant du plafond de la sécurité sociale, soit 5 475 euros bruts mensuels,
  • Instauration d’un nombre de jours de différé, à l’issue desquels l’indemnisation est effectivement versée,
  • Concertation avec l’État ouverte avant la fin de l’année 2014 sur les moyens de lutter contre la précarité dans les secteurs visés par les annexes, notamment en favorisant le recours au CDI, ainsi que sur la liste des emplois concernés,

Telles sont les dispositions spécifiques (article 5) aux salariés intermittents du spectacle relevant des annexes 8 (ouvriers) et 10 (artistes) prévues dans l’accord conclu entre la CGPME, le Medef, l’UPA côté patronal, et la CFDT, la CFTC et FO côté salariés, dans la nuit du 21 au 22 mars 2014
Cet accord est encore soumis à l’agrément de l'État. La CGT et la CFE-CGC ont annoncé ne pas vouloir le signer.
Cet accord, dont l’article premier prévoit la mise en œuvre des droits rechargeables*, est conclu pour une durée de 24 mois. Son entrée en vigueur est prévue au 30/06/2014 ou au 01/10/2014 « pour les mesures ayant un impact opérationnel conséquent ».
La précédente convention entre l’Unédic, Pôle emploi et l'État régissant le régime d’indemnisation chômage des artistes et techniciens du spectacle devait être renégociée par les partenaires sociaux avant le 31/12/2013, date d’expiration de la convention actuelle valable depuis le 1er juin 2011. Elle avait été prorogée jusqu’au 31 mars 2014.

Musique dans les médias : Jean-Marc Bordes a remis son rapport (source IRMA)

Missionné pour réfléchir sur la place de la musique dans les médias, Jean-Marc Bordes a rendu son rapport lundi 17 mars.
Il formule 18 propositions, notamment d’obliger France télévisions diffuser au moins une émission musicale par semaine aux heures de grande écoute. Les réactions de la filière sont contrastées.
Jean-Marc Bordes a remis lundi 17 mars à la ministre de la Culture son rapport sur l’exposition de la musique dans les médias. Aurélie Filippetti avait missionné l’ancien directeur général adjoint de l’Ina en septembre dernier pour établir, « en s’appuyant sur une consultation large des professionnels concernés, un état des lieux qualitatif et quantitatif de l’exposition actuelle de la musique sur les différents médias, du secteur privé comme du service public ».
Lire l’article
Lire le rapport

La musique, principale pourvoyeuse d’emploi pour les intermittents du spectacle vivant (source Irma)

La CPNEF-SV (Commission Paritaire Emploi-Formation Spectacle Vivant) publie le tableau de bord statistique consacré à l’emploi des salariés intermittents du spectacle vivant à partir des données de Pôle emploi 2011.

En 2011, 153 408 salariés intermittents ont exercé dans le spectacle vivant, dont 70% dans les domaines artistiques, 26 % dans les domaines techniques et 3,5 % dans les domaines administratifs. C’est ce que révèle le tableau de bord de la CPNEF-SV, publié en ce mois de mars 2014. Édité dans le cadre de l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications, il vient compléter les données du Groupe Audiens.
Il présente des indicateurs statistiques inédits, notamment un zoom sur les salariés intermittents, c’est-à-dire les salariés engagés en CDD qui ont travaillé au moins une heure au cours de l’année pour un employeur relevant du champ d’application des annexes 8 et 10 du régime général de l’Assurance chômage (branche professionnelle ou Guso). Les indicateurs présentés portent donc sur l’ensemble des effectifs, qu’ils soient indemnisés ou non au titre des annexes. Il propose également un ciblage uniquement sur le spectacle vivant, à l’exclusion de l’audiovisuel, et une approche "métier" qui permet de connaître l’activité des salariés. Ainsi, si l’on ajoute l’audiovisuel, Pôle emploi a comptabilisé, pour l’année 2011, 254 394 salariés intermittents du spectacle.
Lire l’article

1ères Assises du Théâtre Musical

Dans le cadre du Réseau International de Théâtre Musical (RITM), Le Théâtre des Bouffes du Nord (75) vous convie aux 1ères Assises du Théâtre Musical le mercredi 14 mai 2014 de 10h30 à 18h.
« Le théâtre musical : un genre ? Un label ? Débats et discussions animés par Arnaud Laporte, avec la participation d’artistes, d’élus et de professionnels du spectacle. »

Partager cette page sur

Envoyer cette page par courriel Haut de page