Au lendemain de l’annonce du projet bitcoin par son créateur, Satoshi Nakamoto, de nombreux investisseurs débordaient de curiosité face aux offres à la fois novatrices et alléchantes qu’il proposait. Pourtant, le rêve s’est effrité chez beaucoup d’entre ceux qui attendaient de voir la matérialisation de la monnaie que l’on annonçait décentralisée et libre des contraintes financières. Plusieurs d’entre eux se demandent encore quel sera l’avenir de cette cryptomonnaie qui s’échange un peu moins depuis un moment. Cependant, l’idée d’une monnaie d’une monnaie libre reste puissante et continue d’attirer de plus en plus d’investisseurs dans le globe. Cet article vous donne quelques raisons de croire en l’avenir du bitcoin.

Les avantages du bitcoin

Le bitcoin vous offre de nombreux avantages qui vous feront certainement accroître votre profit. Nous dévoilons pour vous une liste de quelques raisons qui vous seront bénéfiques.

Garantie une autonomie aux utilisateurs

Les contraintes imposées par les monnaies traditionnelles et conventionnelles sont parfois une aubaine pour les investisseurs. C’est le cas par exemple des banques qui présentent une vulnérabilité considérable face aux cycles d’expansion et de ralentissement de l’économie. Ces situation entraînent très souvent des pannes et des crashs bancaires ce qui constitue un sérieux handicap sur la clientèle qui ne possède malheureusement pas de contrôle de leur argent.

Pourtant avec le bitcoin, l’autonomie de l’utilisateur est garantie, car son prix n’est relié à aucune politique gouvernementale spécifique. En d’autres termes, les utilisateurs et les investisseurs du bitcoin ont le contrôle de leur argent.

Des transactions pseudonymes

Les transactions en ligne sont généralement soumises à un ensemble d’informations dont le but est d’identifier les personnes qui effectuent ces transactions. C’est le cas par exemple d’un transfert d’argent d’une personne à une autre, qui nécessite impérativement une vérification des informations d’identification des parties aux deux extrémités. Il en est de même pour les achats en ligne qui nécessitent la saisie d’informations d’identification avant la validation d’un achat.

Ce processus a pour but de prévenir les risques de la criminalité ; cependant, il requiert la médiation d’un intermédiaire qui prend en charge la transaction et de ce fait qui contrôle la fourniture de services à certaines parties.

Pourtant, les transactions en bitcoin sont totalement pseudonymes, à ne surtout pas confondre avec l’idée d’anonymat total, car elles ne peuvent être identifiées que par l’usage d’une adresse blockchain. Il n’y a pas de nombre limite d’adresse par individu ; chaque individu est libre de posséder autant d’adresse et de compte qu’il le souhaite. Les adresses de protocole Internet (IP) ou certaines informations d’identification n’ont pas d’importance dans le cadre des transactions bitcoin.

Les transactions sont directes

Les transactions en bitcoin reposent sur un système typiquement pair à pair, ce qui signifie que les investisseurs peuvent effectuer des opérations avec tous les membres du réseau dans le monde entier. Les transaction sont libres et n’ont pas besoin de l’aval d’une institution ou d’une autorité externe, sauf dans les cas où celles-ci sont sous l’autorité d’une institution réglementée. D’ailleurs vous pouvez aisément faire du trading sur https://bitcoin-code.io/fr/.

Aucun frais bancaires

Qu’il s’agisse des frais dits « de création » et « de prise », ou des frais occasionnels de dépôt et de retrait, toutes ces contraintes n’appartiennent qu’aux institutions bancaires classiques. Les utilisateurs de bitcoin sont libres de ce genre de contraintes et exercent leurs transactions aisément. En d’autres termes, les frais de tenue de compte ou de solde minimum, ou des frais de découvert, ou de frais de retour de dépôt, entre autres, ne font pas partie du jargon de la cryptomonaie.

Les frais de transaction pour les paiements internationaux sont faibles

Avec les virements et achats classiques à l’étranger, les frais de couts de change sont généralement appliqués. Par contre, les transactions en bitcoins exigent des frais beaucoup plus rapides et beaucoup moins coûteux que ceux des banques classiques.